Le journal d'Anne Franck - Lilie

Publié le par A l'abordage de la culture

 

 

 

 

 

 

 


Les petites infos habituelles :

 

Titre : Le journal d'Anne Franck 

Edition :  

Date de publication : 

 

Quatrième de couverture :

Résumé

 

* * *

 

Mon avis :

 

 

 

            Je suppose que vous connaissez tous le journal d'Anne Frank même sans l'avoir lu mais je vais tout de même resituer le contexte. En 1933 Hitler arrive au pouvoir et commence à instaurer sa doctrine de la race pure. La discrimination envers les juifs commence et Otto Frank décide d'emmener sa famille à Amsterdam. Il crée son entreprise et la famille Frank démarre une nouvelle vie. Mais les Pays-Bas sont envahis par les nazis. L'occupation par les nazis apporte avec elle les mesures rigoureuses contre les juifs. Quand Margot, la sœur ainée d' Anne, reçoit une convocation des S.S, la famille Frank part se cacher dans l'Annexe ( une pièce cachée, aménagée dans l'entreprise d'Otto Frank )

 

            Anne Frank reçoit son journal en juin 1942, à peu près un mois avant leur départ pour l'Annexe, on suit donc d'abord le journal intime d'une jeune fille comme toutes les autres, sa vie à l'école, ses amours. La répression contre les juifs a beau avoir déjà commencé le ton est encore assez léger. Quand Margot reçoit sa lettre, on voit leur vie bouleversée se réorganiser dans l'Annexe. Une vie dans la clandestinité où ils doivent apprendre à devenir invisible au monde extérieur, silencieux, se supporter les uns les autres ainsi qu'une autre famille dans des pièces étriquées vingt quatre heures sur vingt quatre, sept jours sur sept, sans aucun échappatoire. Au plus le temps passe au plus l'atmosphère est tendue, la peur d'être découvert, la cohabitation  souvent difficile, l'obligation de silence et de ne pas sortir deviennent vite étouffantes. Mais avec ce sinistre tableau alternent aussi des moments plus joyeux. La radio  et les visites de Miep Gies, Bep Voskuyl ( qui travaillent dans l'entreprise d'Otto Frank) leur apportent des nouvelles du monde extérieur , son amitié avec Peter lui apporte le soutien dont elle a besoin, les cours qu'elle suit lui donnent un semblant de normalité et lui permettent de continuer à se projeter dans l'avenir.

 

            On alterne ainsi entre les tracas d'une adolescente et des réflexions plus matures sur les choses de la vie, sur la guerre. Qu'on s'identifie ou pas à Anne, je pense qu'on ne peut qu'être touché par elle et même si je connaissais d'avance la fin, je n'ai pu m'empêcher d'espérer avec elle un dénouement heureux.  

 

 

Publié dans Chroniques Livresques

Commenter cet article

Little A 29/02/2012 17:11

Je n'ai jamais réussi à le terminer, pourtant j'ai essayé deux fois. J'ai une boule au ventre arrivé à la moitié du livre ;(/

A l'abordage de la culture 07/03/2012 19:00



^^ Moi c'était un peu sous la torture car c'était pour mon cours de français en 4ème mais pareil c'était dur!!! Un jour, faudra que je le relise tout de même sans le contexte des
cours et avec tout ce que j'ai appris en plus depuis et tout! ;)