De fièvre et de sang, de Sire Cédric

Publié le par A l'abordage de la culture

De fièvre et de sang

de Sire CEDRIC

 

Sortie : 8 mars 2012

 

Editions Pocket

Quatrième de couverture :

 

"Ils semblent se nourrir de sang. Leurs victimes sont retrouvées exsangues. Eva Svärta et le commandant Vauvert viennent enfin de mettre un terme aux agissements des frères Salaville. Mais les meurtres continuent, défiant toute logique. Les talents d'Eva, policière albinos dotée d'un instinct hors normes, vont la conduire aux frontières de la rationalité. Là où, à tout instant, les ténèbres menacent de s'ouvrir sous vos pieds, où votre propre reflet dans le miroir pourrait vous engloutir, où la part d'ombre qu'Eva porte en elle causera sa perte ou lui sauvera la vie.."

 

 

Mon avis :

 

Depuis quelques mois que j'ai découvert Dup et Phooka, je ne cesse de faire de merveilleuses découvertes!
Ce mois-ci, il s'agit de Sire Cédric! Un auteur dont j'avais beaucoup entendu parler mais pour lequel je n'osais pas me lancer ! Une fois de plus, l'enthousiasme et la passion des 2 demoiselles m'ont convaincue et hop me voilà partie pour un nouveau "le Mois de ..." (RDV tout simplement génial des 2 phénomènes cités plus haut et qui nous fait découvrir un nouvel auteur chaque mois! Je suis devenue accro, et vous?).

"De fièvre et de sang" m'a scotchée, bluffée, et je n'avais pas ressenti d'émotion aussi intense devant un livre depuis bien longtemps. Il faut dire qu'il sait y jouer ce fameux Sire Cédric! Je crois que j'ai passé mes 500 pages à angoisser, appréhender, flipper comme une gamine devant son premier thriller! XD

Les méchants sont des vrais méchants et sont presque tout aussi fascinants que les autres personnages car l'on se demande jusqu'où vont-ils aller, à quel point sont-ils atteints ? J'avoue avoir été à la fois horrifiée et complètement en attente du prochain coup ! J'ai retenu mon souffle pendant les 70 premières pages, complètement immergée dans le monde de l'auteur et donc aux côtés d'Eloïse Lombard, lui envoyant mentalement ma force pour tenir et ne pas craquer.

C'est que Sire Cédric sait éprouver nos nerfs à la perfection et une fois ce premier épisode terminé, je me suis dit "quoi?!? mais je n'ai même pas parcouru la moitié du chemin et je suis prête à tomber par terre?" Dans quel état allais-je finir ce livre? (Car croyez-moi ce n'était que le début !) Eh bien voici ma réponse : complètement BABA devant le talent, la maîtrise, la perfection du style de l'auteur. Cela fait quelques jours que j'ai terminé ma lecture et je suis encore totalement habitée par l'univers de ce roman.
    Vous aussi, dans la rue désormais dès qu'il fait un peu sombre vous ne regardez plus les gens de la même façon? Autant vous dire que je cours presque maintenant! LOL.

Ce qui m'a énormément plu et m'a vivement impressionnée également est la plume de l'auteur définitivement unique, addictive et si bien maîtrisée qu'il devient l'un des maîtres du Thriller pour moi! Un modèle auquel seront comparées mes prochaines lectures du genre à n'en pas douter ! C'est quelque chose qui peut me rendre complètement accro à un roman voire à un auteur : son style. Et là, je suis restée abasourdie devant tant de finesse, de travail, de légèreté et de subtilité dans un genre où je n'attendais pas tout cela. Il s'agit d'une découverte, et quelle découverte ! J'ai déjà hâte de replonger dans l'univers de Sire Cédric même si je vais attendre quelque temps, histoire de récupérer de mes émotions! ^^

Si j'ai bien compris, ce n'est pas le seul roman où intervient Eva Svarta et j'en suis ravie car son personnage m'a beaucoup plu. Cette femme flic, indépendante, forte, courageuse et pourtant si fébrile et fragile intérieurement, si humaine malgré les apparences. Elle m'a subjuguée et je suis impatiente de la retrouver.

Je n'ose en dire trop car vraiment, c'est un roman dans lequel il faut se laisser porter, tout découvrir sans n'en rien savoir. Je n'avais lu aucune critique, à peine le résumé lorsque j'ai commencé ma lecture. l'on m'avait dit "tu vas voir, c'est génialissime, il faut te laisser porter". Alors j'ai suivi ce conseil, je me suis laissée portée et pendant quelques jours, je n'ai plus vu que le monde de Sire Cédric. j'en rêvais, me réveillais la nuit pour savoir la suite, y réfléchissais la journée pendant mes cours, bref, le roman ne m'a pas quitté un instant à partir du moment où j'avais lu les premières lignes.

Peu de romans m'ont fait cet effet et j'avoue que de temps en temps, se laisser complètement mener par un auteur et son univers, ça bouleverse, ça dérange mais c'est une sacrée expérience et un sacré bon moment de lecture. Un livre qui va rester dans les annales pendant très très longtemps, et que je ne vais pas hésiter à recommander!

Maintenant, ce que j'aimerais : pouvoir rencontrer l'auteur pour lui crier ma passion pour son roman (oui oui, je vais crier, attention les oreilles!!! ^^)

Et vous, l'avez-vous lu les pirates ? Si non, vous l'aurez compris, je vous le conseille fortement !!!!  Et j'attends votre avis à vous aussi !!

Encore un énorme merci à Phooka et Dup de Book en Stock, grâce auxquelles j'ai découvert ce livre !!

 

 

 

Publié dans Chroniques Livresques

Commenter cet article